mardi 1 février 2011

Pat Desbiens: meilleur que le Rocket

L’entraîneur des Maple Leafs de Verdun, Arthur Therrien, a confié au journal La Patrie en 1948 que le joueur le plus prometteur qu’il ait dirigé a été l’ailier droit Pat Desbiens. Meilleur que Butch Bouchard et Maurice Richard qu’il avait sous ses ordres…

«Mon meilleur prospect était Pat Desbiens. Il avait tout pour réussir. Il était rapide, gros, fort et fin. C’était un ailier droit. Les blessures et la guerre ont cependant handicapé son progrès. Il joue encore pour le club Portland sur la Côte du Pacifique et il est le meilleur compteur du club. Avant la guerre à Glace Bay, il il établit un record pour les buts comptés dans une ligue sénior, un record qui n’a pas encore été dépassé. Il joua aussi pour le club de l’Aviation. Pat était excessivement gêné et c’est là une autre raison pour laquelle il n’est pas allé aussi loin que je l’espérait», déclarait l’entraîneur des puissants Maple Leafs en 1948.

Desbiens, s’il n’a finalement jamais joué dans la LNH comme Maurice Richard, a quand même connu beaucoup de succès dans la Ligue du Pacifique avec le Eagles de Portland. En 1947-48, il comptait 68 buts en 66 matchs (un record à l’époque) et terminait au deuxième rang des marqueurs de la ligue. En 1948-49, il en a compté 50 autres.

Voyez sa fiche au http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdisplay.php?pid=13692

Des commentaires? Des suggestions? N’hésitez pas à nous écrire. 

1 commentaire:

  1. Est-ce qu'il vit encore? C'était le cousin de ma mère.

    RépondreSupprimer