vendredi 26 mai 2017

La Tournée des collectionneurs s’arrête à Québec ce dimanche 28 mai

La fameuse Tournée des collectionneurs visitera la Vieille Capitale ce week-end au local du Syndicat de la fonction publique (5100, boulevard des Gradins) de 10h à 15h.

Les visites hors Montréal sont rares. Profitez-en pour acheter, vendre ou échanger vos souvenirs sportifs.

Infos: https://www.facebook.com/TourneeDesCollectionneurs/

lundi 8 mai 2017

La série des jetons Shirriff 1968-1969; une collection presque impossible

Le trio Vadnais-Jarrett-Young des Seals sont les trois pièces les plus chères de l’ensemble.

Généralement, plus les objets à collectionner sont vieux, plus leur obtention devient coûteuse. Il y a cependant quelques exceptions; dont la série de jetons de hockey Shirriff 1968-69, un ensemble extrêmement  cher où les risques de d’être victime de fraudes sont élevés.

Lors de la saison 1968-69, chaque boîte de desserts en poudre (de type Jell-O) contenait un jeton de plastique avec l’image d’un joueur de la LNH. Il s’agissait de la 4e série de ce type pour Shirriff qui insérait aussi des jetons du même format lors des saisons 1960-61, 1961-62 et 1962-63 (ceux-là en métal).

Shirriff revenait donc à la charge avec cette populaire promotion qui visait à faire avaler du Jell-O aux enfants. Les parents devaient donc acheter un minimum de 176 boîtes de cette gelée pour compléter cette collection. De quoi dégouter du Jell-O à tout jamais!

Pire encore, Shirriff avait adopté la diabolique stratégie de mettre des éditions limitées (short prints) de plusieurs joueurs pour compliquer l’acquisition de l’ensemble complet. 42 joueurs sont donc plus difficiles à obtenir à divers degrés, les pires étant le trio infernal des Seals d’Oakland : Gary Jarrett, Carol Vadnais et Howie Young. Ce qui fait que ce ne sont pas nécessairement les meilleurs joueurs de la ligue qui sont les plus recherchés dans cet ensemble.

Coûteux, vous dites?
Nous avons compilé les enchères les plus récentes de ces jetons sur eBay pour établir une moyenne des prix de ventes. Les prix peuvent fluctuer fortement car la mise aux enchères de ces jetons est rare, mais la moyenne de prix de chaque jeton a été établie sur au moins deux ventes réussies.

Selon ce décompte, l’acquisition totale des jetons d’éditions limitées coûterait la modique somme de 6987$ (voir le tableau).

À cet ensemble, il faut ajouter les joueurs vedettes comme Bobby Orr, Gordie Howe, Bobby Hull, Jean Béliveau et autres dont la valeur est élevée. Le jeton de Orr se détaille environ 100$ et  celui de Howe vaut environ 65$. Une évaluation sommaire (et très contestable) chiffre la somme requise à l’achat de ces joueurs vedettes, qui ne font pas partie des éditions limitées, à 549$ (voir le tableau sur les joueurs vedettes).

Reste aussi les 114 joueurs «communs» qui complètent l’ensemble. Si on estime qu’on peut obtenir un jeton «commun» (les joueurs qui ne sont pas des vedettes sont appelés ainsi) à environ 6$ pièce, cela ajoute 684$ à la facture.

Il faut donc débourser 8220$ pour obtenir la collection complète. Je vous signale qu’il s’agit d’une évaluation conservatrice et que plusieurs pièces pourraient vous coûter beaucoup plus.

À cause de leur popularité, beaucoup de copies frauduleuses des éditions limitées ont été fabriquées. Les fraudeurs font des copies couleurs des images d’éditions limitées pour les insérer dans un véritable jeton Shirriff en retirant l’image d’un joueur facile à obtenir pour le remplacer par un faux de plus grande valeur.

Un jour, je m’étais plaint  de la mauvaise qualité du plastique transparent du jeton du joueur que je souhaitais acheter. Le commerçant a simplement retiré ce plastique à l’aide d’une petite ventouse pour l’échanger avec celui d’un autre joueur. Antiquaire, il avait utilisé la ventouse d’un vieux jouet pour enfant que nous appelions «un fusil à suces»; ce petit bout rouge qu’on léchait pour qu’il colle sur l’écran du téléviseur! Aussi simple que cela.

Ponce PSA s’en lave les mains
Le jeton de Bobby Orr vaut au moins 100$.
Pour envenimer le portrait, la firme de gradation PSA refuse d’authentifier l’image contenue dans les jetons. Un marchand montréalais avait de sérieux doute sur l’image contenue dans une édition limitée qu’il avait acquise. Il a envoyé la pièce chez PSA qui est revenue avec un grade décent, mais des doutes subsistaient dans son esprit. Il a contacté la firme qui lui a répondu qu’elle évaluait l’aspect général du jeton sans certifier l’authenticité de l’image.

Un conseil : munissez-vous d’une bonne loupe avant d’acheter une édition limitée. Imprimés en 1968, ces jetons utilisaient les bonnes vieilles presses offset qui imprimaient en quadrichromie. Un examen à la loupe révèlera donc des points qui s’entrecroisent, contrairement à l’impression à l’aide d’imprimantes.

En résumé, la collection vous coûtera entre 8000$ et
10 000$, soit plus que la collection C56, la toute première de l’histoire des cartes de hockey qui incluait Newsy Lalonde et Cyclone Taylor. En plus, rien n’assure que vous ne serez pas victime de fraude, même en achetant un jeton gradé par PSA vous ne pourrez en être certain. On a vu meilleur placement. Pensez-y à deux reprises avant de vous lancer dans cette collection charmante, mais risquée.



dimanche 5 mars 2017

Le plus grands salon de collectionneurs de hockey en Amérique: Toronto 5 au 7 mai 2017

La mecque des collectionneurs de hockey est au Sport Card & Memorabilia Expo de Toronto (International Center, 6900 Airport Road, Missisauga).

L’expo sera tenue du 5 au 7 mai. Les dates de l’exposition d’automne sont déjà annoncées (10 au 12 novembre). Le prix d'entrée et les invités seront dévoilés plus tard. Consultez le site pour de lus amples informations: sportcardexpo.com

Pour amateurs de baseball: l’ExpoFest le 2 avril 2017

Une très intéressante initiative d’une bande d’amoureux du baseball, l’ExpoFest aura lieu le 2 avril 2017 de 10h à 17h au 777 boul Henri-Bourassa à Montréal.

Une brochette impressionnante d’anciens Expos seront sur place pour autographier vos souvenirs: Bob Bailey, Cliff Floyd, Rondell White, David Palmer, Jeff Reardon, Dennis Martinez, Al Oliver, Andre Dawson et Éric Gagné. Et tout cela pour une bonne cause!

Consultez le site web de l’événement pour les détails: exposfest.com/listeprix

L’Anti-Expo les 22 et 23 avril 2017

La plus grande exposition à Montréal, l’Anti-expo, se tiendra les 22 et 23 avril au Collège André -Grasset (1001 boul. Crémazie Est). L’entrée est gratuite.

Les invités seront José Théodore, Benoit Brunet, Stéphane Lebeau, Jean-Guy Talbot et Phil Goyette. Les horaires vous seront communiqués plus tard.

Infos: Sébastien 514 679-1257 ou www.antiexpo.com

Jean-Guy Talbot

Salon de Drummondville 8 et 9 avril 2017

Dans un autre registre, le salon annuel de Drummondville aura lieu les 8 et 9 avril 2017 au 565 des Écoles.

L’expo ne s’adresse pas qu’aux collectionneurs sportifs, mais elle offre une grande variété d’objets de collection qui en font une des plus intéressantes au Québec.

L’entrée est de 10$.

Infos: http://www.salondescollectionneurs.com

Les dates des expositions au Ruby Foo's en 2017

Le Ruby continue sa tradition en proposant de plus petites, mais néanmoins intéressantes expositions pour les collectionneurs. Voici les prochaines dates pour 2017:

5 et 15 mars, 2 et 16 avril, 7 et 21 mai, 4 et 18 juin, 9 juillet, 20 août, 3 et 17 septembre, 1er et 15 octobre, 5 et 19 novembre et finalement 3 et 17 décembre.

L’hôtel est situé au 7655 boul. Décarie à Montréal. Arrivez tôt. Les commerçants plient bagages assez rapidement à l’heure du diner.

Infos: Pierre Lamarche 514 257-1835

fidele7777@yahoo.ca

L’International des collectionneurs les 17,18 et 19 mars 2017

La 19e édition printanière de ce salon sera tenu au Centre Pierre-Charbonneau, 3000 rue Viau, à Montréal les 17, 18 et 19 mars 2017 (à côté du Stade Saputo). 

L’entrée est de 5$. Les invités seront:

Vendredi - Kyries Hebert des Alouettes ( 19h)
et Réjean Lacoursière historien
(vendredi 19h et samedi 14h)

Samedi - Léon Rochefort (11h30), Murray Wilson (13h)
Dimanche Ab McDonald (12h)

Ab McDonald a joué pour les Blues,
mais il a débuté sa carrière avec le Canadien.

vendredi 14 octobre 2016

L’international des collectionneurs automne 2016

Guy Lapointe en 1971.
La 21e édition de l’International des collectionneurs aura lieu les 21, 22 et 23 octobre prochain au Centre Pierre-Charbonneau à Montréal (3000 rue Viau). L’entrée est maintenant de 5$. 
Les invités seront Stéphane Richer (vendredi 19h30 - 20$), Guy Lapointe (samedi 11h - 20$), Pat Patterson (samedi 13h - gratuit), Duron Carter (dimanche 11h30 - gratuit) et Jean Perron (dimanche 13h - aucune mention du prix).


L’organisateur Léandre Normand profitera aussi du salon pour faire un pré-lancement de son nouveau livre Les Canadiens et la Coupe Stanley, co-écrit avec Jean Bruneau.

Pour renseignements supplémentaires: 
https://www.facebook.com/international.des.collectionneurs/

jeudi 22 septembre 2016

L’Anti-Expo version automne 2016 tenue les 1er et 2 octobre

Le capitaine du Canadien junior, Gilbert Perreault, remporte la Coupe Memorial en 1970.



Plus que deux semaines avant la cuvée automnale de l’Anti-Expo. La foire aura toujours lieu au Collège André-Grasset à Montréal. L’entrée est gratuite et le stationnement coûte 5$.

La firme de gradation ACA offre ses services directement sur place alors que Beckett tient un kiosque qui offre aussi ce service, à la différence qu’ils apportent vos pièces à grader dans leurs ateliers pour les retourner plus tard.


Classic Auctions s’occupe à nouveau des séances d’autographes. Les invités du salon seront Alex Kovalev (dimanche, 11h), Gilbert Perreault (samedi, 13h), Billy Smith (samedi, 11h30) et Rondell White (dimanche, midi).

mardi 27 octobre 2015

L’ancêtre de la rondelle de caoutchouc utilisée dans la LNH

Série: Histoire de rondelles Partie 1

Les premières parties de hockey organisé utilisaient une balle de Hurley en guise de rondelle. Ces balles bondissaient dans tous les sens et allaient souvent choir chez les spectateurs. 
La balle de Hurley a servi de rondelle aux débuts du hockey.

Pour ajouter au danger, les bandes qui entouraient la patinoire n’avaient que quelques pouces de haut.
Pour éviter ces bonds, on a scié la balle en deux parties. 

Cette avancée modeste en 1875 a conduit à l’invention de la rondelle de bois, une rondelle beaucoup plus légère que la rondelle de caoutchouc vulcanisé utilisée actuellement.

Outre son poids, la rondelle de bois avait un autre désavantage. Elle était constituée de deux pièces de bois collées et se brisait parfois en deux au cours d’un match.
La rondelle de caoutchouc Victor en 1910.
Le caoutchouc nécessaire à la fabrication d’une rondelle telle qu’on l’a connaît maintenant avait pourtant été inventé en 1839 par la compagnie Goodyear.  Ce n’est qu’à la fin de l’année 1880 qu’on a eu l’idée de créer une rondelle de caoutchouc.


En 1886, cette rondelle sera officiellement reconnue par l'Association Amateur de Hockey du Canada.

Texte publié dans La Presse+ en 2013


vendredi 4 septembre 2015

Liste des principaux salons pour collectionneurs à venir

QUÉBEC
19 et 20 septembre
Salon des Grands Collectionneurs de Québec
Syndicat de la Fonction Publique
5100, boulevard des Gradins

25 octobre et 17 avril
La Tournée des Collectionneurs sportifs
Syndicat de la Fonction Publique
5100, boulevard des Gradins

LÉVIS
27 septembre
Salon des Collectionneurs de Lévis
Centre Raymond Blais
6, rue Olympique à Lévis

MONTRÉAL
3 et 4 octobre
L'Anti-Show de Montréal
Collège Grasset

23, 24 et 25 octobre
L'International des Collectionneurs de Montréal
Centre Pierre-Charbonneau

DRUMMONDVILLE
29 novembre et 6 mars
La Tournée des Collectionneurs sportifs
Motel Blanchet
225, boul. Saint-Joseph Ouest

VICTORIAVILLE
16 janvier
La Tournée des Collectionneurs sportifs
Place 4213
13, rue de l’Entente

SHERBROOKE
8 novembre, 7 février et 8 mai
Galeries Quatre saisons

930, 13e avenue

mercredi 26 août 2015

Leaf et Beckett présents à l’Anti-Expo

Le fabricant de cartes sportives Leaf aura un kiosque à l’Anti-Expo du Collège André-Grasset d’octobre. Leaf (la même compagnie qui fabriquait des cartes de hockey dans les années 90) a acquis In The Game du controversé Brian H. Price.

Nous ignorons si Price contribue toujours à ces produits. Adulé par certains, honnis par d’autres (surtout l’industrie), Price ne manquait pas d’audace. Comme Upper Deck détenait les droits de reproduction exclusifs de la LNH, In The Game s’était spécialisé dans la production de produits de cartes de hockey sur lesquels n’apparaissent pas les logos des équipes ou de la ligue.

Ces contraintes ont forcé In The Game à être particulièrement inventifs et de très bons produits sont nés de cette créativité. Leaf vient d’ailleurs de poursuivre dans cette lignée audacieuse qui se concentre sur les artéfacts anciens et les autographes rares. Les boîtes de leur dernier produit de hockey, In The Game Used 2015, se sont vendues comme des petits pains chauds.

D’autre part, la firme Beckett aura aussi un kiosque à ce salon. Beckett est réputé pour son magazine qui est la référence pour les collectionneurs, mais elle offre aussi un service de gradation. Contrairement à leur pratique au salon de Toronto, Beckett offre aux collectionneurs d’apporter avec eux les articles à grader déjà payés par le consommateur qui les reçoivent plus tard. Le système est plus complexe à Toronto et le consommateur doit assumer les frais de douanes et de transport ultérieurement. Une pratique peu efficace que souhaitaient éviter les organisateurs du salon, avec raison.


La firme québécoise ACA sera aussi à l’Anti-Expo pour ceux qui préfèrent repartir avec leurs cartes gradées et scellées immédiatement.

samedi 17 janvier 2015

Dates du Salon des collectionneurs de Centre Pierrre-Charbonneau, édition printemps 2015

Don Marshall avec les frères Richard.

Le vénérable salon des collectionneurs de Montréal tenu au Centre Pierre-Charbonneau passe à trois jours ce printemps. Il aura lieu les 20, 21 et 22 mars 2015. Auparavant, l'édition automnale durait trois jours et la version printanière, deux.

Les deux salons salons organisés par Léandre Normand se tiennent généralement les troisièmes semaines de mars et
Nathan Beaulieu s’ajoute à la liste des invités qui signeront
des autographes dimanche matin.
d'octobre à toutes les années. Il est parfois arrivé que des événements sportifs de grande envergure tenus à Montréal chamboulent cette règle, mais elle prévaut depuis de nombreuses années.


Voici la liste des invités du salon qui signeront des autographes:

VENDREDI 20 MARS

19h à 20h: Charline Labonté (ex-membre de l’équipe nationale de hockey féminin médaillée d’or à Sotchi)
18h à 21h: Les femmes fatales (des lutteuses)


SAMEDI 21 MARS

10h30 à 11h30: Don Marshall (ancien Canadien)
11h30 à 12h30: Rick Green (ancien Canadien)
Midi à 13h: Raymond Rougeau (ex-lutteur)
14h à 15h: Doug Risebrough (ancien Canadien)

DIMANCHE 22 MARS

11h30 à 12h30: Dale Weise 
11h30 à 12h30: Dustin Tokarski
11h30 à 12h30: Nathan Beaulieu
Midi à 14h: Frenchie Martin (ex-lutteur)
13h à 15h: Les femmes fatales (des lutteuses)

Les séances d’autographes sont organisés en collaboration avec Classic Authentic.

Horaire du Salon:
Vendredi 20 mars de 17h à 22h
Samedi 21 mars de 10h à 18h
Dimanche 22 mars de 10h à 15h

Entrée adultes: 11$

Our informations supplémentaires : info@intcoll.ca

vendredi 9 janvier 2015

Une femme trouve une collection de cartes de baseball valant un million dans une commode

La carte d’Albert Spalding, la seule connue à ce jour,
possède une valeur inestimable.
L’émission de télé Antique Roadshow sur PBS se déplace à travers les États-Unis et reçoit ceux qui possèdent des antiquités qu’il souhaitent faire évaluer par un expert. Une femme de Boston a apporté un petit album photo qui avait appartenu à ses arrières-grand-parents contenant les toutes premières cartes de baseball de l’histoire.

La collection comprenait 11 cartes de joueurs, une photo de celui qui semble être le gérant, un montage de l’équipe en entier et quelques autres pièces moins significatives. L’arrière-grand-mère de cette femme tenait une pension où avaient séjourné cette équipe, les Red Stockings de Boston de 1871. Parmi eux, on retrouvait les frères Wright, deux des plus grands fondateurs du baseball, et George Spalding, l’inventeur du gant de baseball et le fondateur de l’empire d’équipement sportif Splading. Rien de moins. 

De plus, il semble que les joueurs avaient tellement aimé la nourriture de la dame qu’ils ont tous signé une note de remerciements. Bref, la Bostonienne se retrouve avec les autographes de Splading et des frères Wright sur la même lettre!

Il s’agissait de la première fois que cette série de cartes était vue. L’experte a estimé ces archives à plus d’un million de dollars. Pas mal pour quelques documents qu’une vieille dame laissait prendre la poussière au fond d’une commode depuis plusieurs années!

Voyez la vidéo en cliquant sur le lien suivant:
Red Stockings 1871

mercredi 12 novembre 2014

Dates de la tournée des collectionneurs 2014-2015

Les collectionneurs en région sont conviés aux prochains arrêts de la tournée des collectionneurs. Voici les lieux et dates:

7 décembre 2014
DRUMMONDVILLE
Centre communautaire Pierre-Lemaire
325, boul. St-Joseph Ouest

18 janvier 2015
VICTORIAVILLE
Place 4213
13 Avenue de l’Entente

1er février 2015
SHERBROOKE
Galeries Quatre-Saisons
930 13e Avenue Nord

1er mars 2015
DRUMMONDVILLE
Centre communautaire Pierre-Lemaire
325, boul. St-Joseph Ouest

19 avril 2015
QUÉBEC
Syndicat de la fonction publique
5100, boul. des Gradins

3 mai 2015
SHERBROOKE
Galeries Quatre-Saisons
930 13e Avenue Nord

samedi 11 octobre 2014

Vintage Hockey Collector, le livre pour tout savoir sur les collections de hockey



Vous avez mis le doigt dans le tordeur qui happe les collectionneurs de hockey? Bobby Burrell a le livre qu’il vous faut. Un grand collectionneur de vintage*, Burrell a recensé un maximum d’items qui font l’envie des «hockeyphiles» à partir du début de la production d’objets de collections (1910) jusqu’à la fin des années 1980, date du grand crash — le marché des cartes de hockey s’est emballé furieusement à la fin des années 1980 pour s’effondrer lourdement au début de la décennie 90.

La carte postale de Sprague
Cleghorn dans la série Sweet
Caporal 1910-11
L’intérêt du livre réside dans la classification chronologique de ces artéfacts et, surtout, dans les photos contenues dans le livre – 2800, selon la couverture. Le livre est divisé en décennies en partant du plus vieux matériel, soit la fabuleuse série de 45 cartes postales Sweet Caporal 1910-11, la série la plus coûteuse actuellement. Une série complète gradée de ces cartes a récemment été vendue pour la modeste somme de 158 678$ sur le site d’enchères Classic Auctions. Cette somme n’inclut pas les frais du marchand et les taxes (ajoutez près de 40% au total).

Le livre fait un survol exhaustif de toutes les séries possible, mais, en plus, il illustre tous les items qui s’y rattachent comme le papier d’emballage du paquet dans lesquelles les cartes étaient contenues, les boîtes de cartons qui contenaient tous ces paquets, les insertions spéciales dans chaque série, etc. Toutes ces choses sont hautement recherchées par les collectionneurs et souvent plus rares que les cartes elle-mêmes.

Vous avez trouvé cette carte de Joe
Malone au fond d’un garde-robe?
Attendez un peu avant de la jeter…
Au haut de chaque page se trouve un bref descriptif technique des items: dimension des cartes, nombre de cartes dans la série et autres détails intéressants. On y inclut aussi une évaluation des coûts d’acquisition sur le marché. Cette échelle d’évaluation est très approximative, loin de suivre les tendances du marché comme le magazine Beckett auquel on vous conseille de vous référer pour une évaluation plus précise.

Le livre nous montre les objets les plus insolites associés à notre sport national et nous fait regretter que la LNH se montre si gourmande en redevances pour utiliser son image. Plusieurs entreprises se sont servies de l’image de nos sportifs favoris autrefois pour promouvoir leurs produits et ces articles sont devenus des objets de grande convoitise.

Burrell a fait un travail colossal pour rassembler et photographier tous ces items et mérite un sacré coup de chapeau pour cet exploit. Bien sûr, tout n’est pas parfait. À première vue, la série des Ice Kings de 1933 reste — un oubli de taille, cette série aux tons sépias agrémentés d’une touche de couleur chair dans les visages était particulièrement réussie. Le principal reproche qu’on pourrait faire à ce livre — et il est mineur — est l’absence de graphisme adéquat. L’esthétique de la présentation est faible et le texte se poursuit parfois jusqu’à l’intérieur du pli, rendant la lecture ardue. Des erreurs qu’un graphiste chevronné aurait évitées.

Cela dit Burrell a réussi un tour de force incroyable soit de rassembler et photographier tous ces items. Le livre constitue un outil précieux indispensable aux collectionneurs. 


* Le terme vintage est généralement employé par les collectionneurs pour définir ce qui date d’avant 1990. Chacun possède sa définition; certains disent que tout ce qui est plus vieux que 1980 n’a plus de réelle valeur de collection et, par le fait, ne mérite pas d’être appelé «vintage». D’autres sont plus puristes dans leur appellation et arguent que la série 1971-72 fut la dernière qui méritait ce sceau symbolique.