lundi 16 avril 2012

Comment vendre une collection de cartes sportives


On nous demande parfois comment faire pour vendre une collection de cartes sportives ou de souvenirs sportifs divers comme de l'équipement ancien, des chandails, des items autographiés, des jeux de hockey sur table, etc. Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles si vous souhaitez obtenir le meilleur prix ou connaître la façon qui vous conviendra le mieux pour vendre ces items.

Estimez votre collection
Premièrement, vous devez estimer la valeur de vos objets. S'il s'agit de cartes sportives, commencez par vous procurer le magazine Beckett. L'édition mensuelle de la revue publie toujours une liste exhaustive des grandes séries de cartes de hockey ou de baseball. Vous pourrez trouver ces magazines chez presque tous les marchands de cartes dont ce site vous donne une abondante liste à http://howiemorenz.blogspot.com/p/ou-trouver-des-cartes-sportives.html. Les magazines qui traitent de basketball ou de football sont plus difficiles à trouver. Vous devrez probablement les acheter sur le site de Beckett. Le Beckett’s donne une idée assez juste du marché, mais généralement la publication donne la valeur maximale qu'on peut obtenir d'une carte. 

Une carte parfaite
La valeur maximale d'une carte dépend d'une série de critères qui ne pardonnent pas:
• Le carton doit être parfait, sans plis (crease en anglais) et les coins bien nets. 
• L'impression doit être parfaitement claire et les couleurs le plus éclatantes possibles. Certaines cartes anciennes étaient parfois très mal imprimées et la qualité d'impression variait énormément d'une carte à l'autre. 
• La carte doit être impeccablement propre, sans souillures. 
• Finalement, elle doit être parfaitement centrée, une rareté dans certaines séries anciennes.

Le Beckett vous renseignera aussi sur les cartes qui ont le plus de valeurs dans une série comme les cartes recrues, les joueurs vedettes ou les listes de vérification qui ont toujours une valeur étonnante. La raison est simple: les collectionneurs les utilisaient pour comptabiliser les cartes qu'ils possédaient de sorte qu'elles sont toujours généreusement barbouillées. De plus, il n'avaient jamais besoin d'une deuxième liste qu'ils s'empressaient de jeter aussitôt, découragés de les apercevoir à la place d’une précieuse carte manquante à leur collection. Une liste de vérification vierge en bon état vaut une belle somme.

Une autre source de renseignements faciles à obtenir est le site d'enchères eBay. Vous aurez la réelle mesure de la valeur de votre carte en la comparant avec des objets similaires. Plus l’objet affiche les mêmes qualités que votre carte, plus vous saurez combien vous obtiendrez pour la votre.

Il vaut mieux ne pas trop se fier aux cartes offertes à prix fixe sur eBay. Les commerçants qui les mettent en vente les surestiment largement en attendant de recevoir une offre décente qui sera forcément moins élevée. Ces items peuvent rester en vente pendant des années.

Nous vous conseillons d'ouvrir un compte eBay et de mettre les items similaires aux votre dans votre liste d'objets à suivre de façon à connaître le prix de vente finale. Plus vous aurez de comparables, meilleure sera votre évaluation.

Consulter un marchand
Une autre façon d'évaluer la valeur de votre collection est de l'apporter chez un marchand et de lui demander de le faire pour vous. Encore là, la prudence est de mise. Le prix qui vous est offert pourrait dépendre de l'intérêt du commerçant à l'acquérir lui-même pour la revendre à profit. Il vaut mieux demander l'avis de plus d'un commerçant. Référez-vous aux listes fournies sur ce blogue pour connaître la liste de la boutique la plus près de votre domicile: http://howiemorenz.blogspot.com/p/ou-trouver-des-cartes-sportives.html. Contactez-nous pour connaître nos favoris.

Vous pouvez aussi consulter la liste des commerçants qui n'ont pas pignon sur rue, mais demeurent d'excellentes sources: http://howiemorenz.blogspot.ca/p/collectionneurs-bonnes-adresses.html. Ce sont soit des revendeurs qui se promènent d'expositions en expositions ou de grands collectionneurs qui revendent leurs surplus.

Certains revendeurs viennent aussi à vous. Il y a naturellement les antiquaires qui parcourent la province à la recherche d'objets anciens. Parmi eux, certains se spécialisent dans les items sportifs. Habituellement, ils utilisent des envois directs par la poste ou des annonces dans les journaux locaux pour avertir de leur intérêt ou du lieu de rencontre. Souvent, ils louent une chambre ou une salle dans un hôtel de la région et donnent rendez-vous aux intéressés.

Comme dans tous les cas précédents, il est important de savoir que tous ces gens sont des revendeurs. Ils visent donc à faire un profit en achetant vos biens et ils sont habituellement assez prudents dans leur estimation des gains potentiels. Après tout, il s'agit d'une relation d'affaires. Il est normal de recevoir une offre qui varie entre 10% à 40% de la valeur réelle de l'objet. La rareté d'un objet ou sa condition exceptionnelle de conservation peuvent améliorer l'offre.

Les grandes maisons d'enchères
Il existe quelques compagnies spécialisées (Classic Auctions, Leland's ou Heritage Auctions) qui font des enchères prestigieuses sur internet. La firme Classic Auctions, de Delson sur la Rive sud de Montréal, a vendu récemment le chandail que portait Paul Henderson lorsqu'il a compté le but qui donnait la victoire au Canada face à l’URSS lors de la fameuse Série du siècle en 1972 pour la somme record de 1,2 millions. Ces enchères sont connues et attendues par les grands collectionneurs. Ces firmes ne font que peu d'enchères annuellement, mais elles offrent des pièces d'une qualité ou d'une rareté exceptionnelle. Elles peuvent être une option intéressante si vous possédez ce type d'items. 

Par contre, elles demandent de généreuses commissions autant au vendeur qu'à l'acheteur. Le prix de vente s'en ressent durement. Ainsi, si vous obtenez 1000$ pour un objet, vous payez une commission sur la vente et l'acheteur doit payer au moins 30% supplémentaires pour les frais d'achat, les taxes et la livraison de l’objet. Les acheteurs connaissent ces importants détails et la somme qu'ils misent tient compte des frais supplémentaires.

Obtenir le prix maximum
Pour maximiser ses profits, il vaut mieux éviter les intermédiaires et s'adresser directement aux collectionneurs. Il existe plusieurs manières possibles:

1 Petites annonces
Utiliser les sites de petites annonces Kijiji, Craiglist ou LesPac. Vous verrez souvent des annonces d'acheteurs sur ces sites. Ils sont généralement aussi sur les listes disponibles sur ce site. Contactez-nous pour connaître nos favoris. Vous comprendrez que nous ne divulguons ses renseignements que sur demande, après s'être assurés qu'ils proviennent vraiment d'individus et non de revendeurs.

2 eBay
Mettre vous-même vos items sur le site d'enchères eBay. Il peut s'agir d'une tâche assez fastidieuse, mais elle vaudra la peine pour celui qui aura la patience de le faire. Vous devez d'abord ouvrir un compte eBay, ensuite numériser chaque pièce. 

Nous vous conseillons de regrouper plusieurs pièces si elles sont de mauvaise qualité. Cela vous évitera de les numériser individuellement. Vous y gagnerai du temps et n'y perdrai pas au change. Les pièces de mauvaise qualité se vendent très mal ou obtiennent un prix dérisoire si elles ne sont pas regroupées. Ce conseil ne tient plus lorsqu'il s'agit de cartes d'avant 1960. Même en mauvais état, celles-ci peuvent parfois rapporter une belle somme.

Vous devez ensuite produire une annonce individuelle pour chaque enchère. Regroupez vos ventes. Les textes descriptifs des items seront d'autant plus faciles à écrire puisque vous partez d'une base commune. Soyez bref. Contentez vous d'une description sommaire, la plus honnête possible sur la condition de l'objet. 

N'écrivez pas de descriptions interminables. Les acheteurs veulent savoir de quel item il s'agit, quelle est sa condition et son prix de livraison. Rien de plus. Ajoutez les frais de livraison supplémentaires que vous comptez demander si leur commande compte plus d'un objet remporté à votre enchère. Exemple: frais de livraison de 4$ au Canada et de .25 pour chaque carte supplémentaire. Un prix de livraison trop élevé en fera fuir plusieurs. Plusieurs commerçants surfacturent la livraison pour accroître les bénéfices et, généralement, cette stratégie horripile les acheteurs potentiels. 

Faites coordonner les ventes dans une intervalle d’une minute chacune. Les acheteurs resteront ainsi captifs de votre enchère plus longtemps. Une intervalle d’une minute est un débit rapide et excitant pour l'acheteur (ne négligez pas l'aspect gambling que procure la vente aux enchères chez le collectionneur). Cet intervalle est aussi suffisant pour avoir le temps de miser sur plusieurs enchères successives.

Regroupez les items d'une même série lors d'une même enchère. Un collectionneur qui s'intéresse à une série particulière aura tendance à privilégier votre site s'il contient plusieurs objets d'une même série qu'il convoite. Prenez par exemple un collectionneur qui s'intéresserait à la série Parkhurst 1960-61. Ces collectionneurs font fréquemment des recherches sur eBay en utilisant le mot-clé Parkhurst 1960 pour trouver des cartes manquantes. Si votre enchère contient 20 Parkhurst 1960-61, vous attirerez plus de collectionneurs de cette série qu'un site qui n'en offrirais que deux, aussi belles soient elles. Il feront de la date de conclusion de votre enchère un happening immanquable.

Soyez patients lors de l'enchère. Les prix grimpent aux derniers instants. Les enchérisseurs les plus fervents attendent à quelques secondes du moment fatidique pour miser. Montez-vous une clientèle captive si vous avez plusieurs objets à vendre en répétant vos enchères à intervalles réguliers. La durée d'une enchère est de sept jours. Profitez de ce délais pour intercaler vos enchères. Exemple: si votre enchère actuelle se termine le jeudi soir, planifiez la suivante le mercredi suivant. Ainsi les acheteurs qui visiteront votre site jeudi soir pour miser, apercevront les objets que vous vendrez le mercredi suivant. 

Les collectionneurs misent généralement en soirée, vous devez en tenir compte dans le choix de la date butoir. Si votre clientèle cible est dans l’est de l’Amérique du Nord (les amateurs de hockey), planifiez l'heure butoir qui leur convient. Peu demeurent éveillés pour miser au dernier moment après 21h30. Évitez les week-ends, les congés fériés ou les grandes périodes de vacances.

Bien sûr, l'utilisation du site n'est pas gratuite. Vous devez payer des frais d'inscription et une commission sur le prix de ventes d'environ 10%. Ajoutez aussi les frais du site PayPal, un incontournable pour faire du commerce sur internet. L’inscription à PayPal est rapide et facile. Il s’agit en plus d’un site très sécurisé, idéal pour la vente sur eBay. 

Certains commerçants présents sur eBay vous offrirons de faire la vente sur ce site moyennant une commission. Les frais varient, mais ils sont d'au moins 40%.

3 S’adresser au collectionneurs directement
Un collectionneur intéressé vous donnera habituellement une somme plus intéressante pour votre collection. Son but n'est pas de revendre à profit, mais de conserver ces objets. Les collectionneurs paient habituellement le prix de détail de ces objets, alors s'ils peuvent sauver un certain pourcentage (20 à 40%), ils économisent. Les revendeurs ne vous offrirons jamais 75% de la valeur au détail de votre collection à moins d'être certains de la revendre aussitôt au prix fort.

Pour trouver des collectionneurs, vous pouvez fréquenter les expositions dont vous trouverez les dates et lieux sur ce site: http://howiemorenz.blogspot.ca/p/collectionneurs-dates-retenir.html. Vous pouvez aussi joindre des forums de discussion sur le web qui vous mettrons en contact direct avec un bassin potentiel d'acheteurs. La plupart des usagers des forums s'intéressent aux collections récentes plus qu'aux anciennes, mais certains collectionneurs de vintage les fréquentent.

Vous pouvez aussi créer votre propre site web pour y mettre votre collection. Utilisez les sites gratuits (comme Blogger) pour annoncer votre collection. Cette méthode peut user votre patience, mais elle rapporte parfois des dividendes.

Vous pouvez aussi nous contacter directement. Nous vous référerons certains collectionneurs qui sauront apprécier la marchandise que vous souhaitez vendre. Encore une fois, vous comprendrez que nous ne divulguons ses renseignements que sur demande, après s'être assurés qu'ils proviennent vraiment d'individus et non de revendeurs.

Augmenter la valeur de sa collection
Si vous possédez des cartes de qualité ou de valeur exceptionnelle, il peut être avantageux de faire «grader» ces cartes. La gradation consiste à remettre ces cartes à des firmes d'experts qui leurs donnent une cote qui va de 0 à 10 sur quatre critères principaux: centrage de l'impression, coins de la carte, netteté des rebords et état de la surface.

Ce procédé convient exclusivement aux cartes de grande valeur ou aux collections dans un état exceptionnel. Le but de l’opération est de donner une preuve de la qualité remarquable ou de l’authenticité de la carte. Le collectionneur qui s’apprête à miser une somme substantielle sur une carte ne se contentera pas d’une image numérisée pour juger la valeur de cette carte. L’évaluation de l’objet par une firme de professionnels reconnus le rassurera sur sa mise. Sans cette gradation, il misera des sommes plus conservatrices. Il existe plusieurs firmes de gradation reconnues dont une qui possède son siège social au Québec.

Les prix de gradation d’une carte varient entre 25$ et 6$ selon la quantité et le délais accordé. Pour plus de 20 cartes, il faut compter environ 10$ chacune. Vous investissez donc dans le but de rassurer l’acheteur et obtenir des mises plus élevées. Il faut déterminer si l’investissement peut être profitable. 

Certaines compagnies sont plus strictes que d’autres dans leurs critères d’évaluation. Chez Beckett, par exemple, les cartes sont évaluées sur quatre critères et la note finale sera celle du critère le plus faible. 

En conclusion
Certaines collections peuvent avoir une très bonne valeur de revente. Encore faut-il bien savoir les évaluer. Il est préférable d’obtenir plusieurs avis avant de déterminer la valeur de sa collection. 

Il faut aussi choisir le mode de vente qui vous convient. On obtient moins lorsqu’on vend trop rapidement. Plus on se rapproche du collectionneur, meilleures sont les chances d’obtenir un bon prix. La méthode de vente à la pièce sur le site d’enchères eBay est une très bonne manière d’obtenir une belle somme pour une carte si vous respectez les conseils énumérés plus haut. Par contre, il faut disposer de temps car la tâche peut être ardue.

Si vous ne souhaitez pas mettre autant de temps sur cette opération, plusieurs options s’offrent à vous. Dans le cas de doute, écrivez-nous. Il nous fera plaisir de partager vos interrogations avec nos lecteurs qui vous ferons aussi leurs suggestions. Bonne chance!

4 commentaires:

  1. bonjour, je souhaite vendre divers collection de carte sportive (principalement de basketball et aussi de hockey).
    Des suggestions de lieu pour en faire l'estimation et pour les vendres ? Merci!!!

    RépondreSupprimer
  2. pourriez vous me donner un site pour vendre mes cartes de hockey.
    merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lien que vous utilisez m'empêche de vous répondre directement. Contactez-moi à l'adresse suivante pour que je puisse vous répondre directement : arivest@lapresse.ca

      Je vous donnerai une liste de commerçants dignes de confiance et d'autres adresses intéressantes.

      Merci.

      Supprimer
  3. Le lien que vous utilisez m'empêche de vous répondre directement. Contactez-moi à l'adresse suivante pour que je puisse vous répondre directement : arivest@lapresse.ca

    Je vous donnerai une liste de commerçants dignes de confiance et d'autres adresses intéressantes.

    Merci.

    RépondreSupprimer